Que ce soit en Europe ou en Chine, les constructeurs sont sous pression. Le Vieux Continent veut abaisser les émissions automobiles de CO2 de 37,5% en 2030, et se prépare déjà à serrer la vis avec le Green Deal. De son côté, l’Empire du Milieu impose également des quotas à respecter, sous peine de sanction financière. Le PDG de Peugeot, Jean-Philippe Imparato, s’est exprimé à ce sujet la semaine dernière.

L’hybride et l’électrique rois dans dix ans ?

Interrogé par Fleet Europe, le dirigeant de la marque au Lion a clairement annoncé la couleur. « Si vous vous voulez réduire les rejets de CO2 de 50% en 2030, alors vous devez en déduire…

> Lire la suite…

Source : www.automobile-propre.com

Share.