Volkswagen, pointé du doigt pour ses rejets polluants depuis l’affaire du “Dieselgate” et ce mardi 10 septembre par l’étude de Greenpeace sortie à l’occasion de ce salon de Francfort 2019, tente le tout pour le tout pour redorer son blason. Un blason qui évolue avec la présentation de l’ID.3, la compacte électrique qui veut faire table rase du passé. Pas sûr que cela réponde aux attentes de l’association.

> Lire la suite…

Source : www.autonews.fr

Share.