« Ce n’est qu’avec notre propre e-architecture que nous pouvons exploiter pleinement les avantages d’un véhicule électrique » a expliqué Manfred Schoch, chef du comité d’entreprise du groupe, lors d’une interview accordée au magazine allemand Der Spiegel.

Jugée « nécessaire » pour permettre à la marque de ne pas être dépassée par ses concurrents,  l’idée de cette plateforme 100 % électrique serait largement débattue en interne. Un véritable tournant pour la marque qui privilégie aujourd’hui les plateformes multi-énergies, utilisées sur la Mini Cooper SE ou le BMW iX3 dont le lancement est attendu l’an prochain.

De nombreux…

> Lire la suite…

Source : www.automobile-propre.com

Share.